Lexique

Bienvenue sur le site internet dédié au projet “Investissements d’Avenir” GENIUS

08 dé 2016

Accès aux interventions (cliquez sur le titre qui vous intéresse):

ADN (acide désoxyribonucléique) : L'ADN est un polymère de désoxyribonucléotides qui est le matériel génétique primaire.

ADNt : ADN de transfert. ADN codé par un plasmide d'Agrobacterium et transféré à une cellule végétale.

Agrobacterium tumefaciens : Une bactérie phytopathogène qui présente la capacité de pouvoir incorporer une partie de son ADN dans le génome des cellules végétales.

Edition des gènes: La modification ciblée ou l'édition des gènes ("gene editing") consiste à changer dans le génome d'un organisme (par exemple d'une plante) une ou plusieurs bases parmi les centaines de bases qui constituent un gène, et ainsi donner à ce gène de nouvelles caractéristiques. Vous trouverez ICI des images illustrant une expérience conduisant à la modification ciblée d'un gène.

Épigénétique : Fait référence à des modifications de l'activité des gènes d'un organisme sans en modifier la séquence nucléotidique ou le génotype.

Gène:  Un segment d'acide nucléique qui code pour une protéine ou un ARN avec une fonction définie dans la structure ou le métabolisme d'un organisme, et contenant les éléments de la séquence de régulation pour sa propre expression. La base de l'hérédité (Glick et Pasternak, 2003).

Génétiquement modifié : Désigne un organisme dont le génotype a été modifié d'une manière qui ne se produit pas naturellement.

Génome:  L'ensemble du matériel génétique d'un organisme, d'un virus, ou d'un organite chez les eucaryotes. Le génome nucléaire d’une plante regroupe l'ensemble des chromosomes d’un individu.

Méiose : Le processus de division cellulaire spécifique par lequel le nombre de chromosomes d'une cellule reproductrice est réduit de moitié, passant ainsi du stade diploïde (2n) au stade haploïde(n).

Mutations:  Tout changement détectable et héréditaire dans le matériel génétique non causé par recombinaison génétique ou ségrégation, qui est transmis aux cellules filles et aux générations suivantes. Les mutations donnent naissance à des cellules mutantes ou des individus mutants à condition de ne pas agir comme un facteur de létalité dominante.

NHEJ (non-homologous end joining) : La NHEJ est une voie de réparation des cassures double brin de l'ADN. La NHEJ est dénommé "non homologue", car les extrémités de coupure sont directement ligaturées sans nécessité d'une matrice homologue, contrairement à la recombinaison homologue qui nécessite une séquence homologue pour guider la réparation.

Phénotype / phénotypique : Les propriétés observables (structurales et fonctionnelles) d'un organisme, produites par l'interaction entre le potentiel génétique de l'organisme (génotype) et l'environnement dans lequel il se trouve.

Polyploïde : Se dit de cellules et tissus somatiques, aussi bien que d'individus, possédant trois (triploïde), quatre (tétraploïde), cinq (pentaploïde) ou plus, jeux de chromosomes complets, au lieu de deux comme chez les diploïdes.

Promoteur : Un segment d'ADN à laquelle l'ARN polymérase se fixe, et permettant l'initiation de la transcription d'un gène. Il se trouve généralement en amont (dans la partie 5') d'un gène.

Protoplaste : Le protoplasme d'une cellule unique, obtenu par la digestion enzymatique de la paroi cellulaire.

Recombinaison : Tout processus qui donne naissance à des cellules ou des individus associant d'une nouvelle manière deux ou plusieurs déterminants héréditaires par lesquels leurs parents différaient.

Recombinaison homologue : Recombinaison entre des séquences similaires d'ADN.

RH, la recombinaison homologue : La recombinaison homologue est un type de recombinaison génétique, dans laquelle des séquences nucléotidiques sont échangées entre deux molécules similaires ou identiques d'ADN. Elle est utilisée par les cellules pour réparer correctement les cassures double brin.

SDN (nucléases site-spécifiques) : Les SDN sont des protéines constituées d'un domaine de liaison à l'ADN lié à un domaine de clivage de l'ADN introduisant une rupture double brin de la molécule. Les domaines de liaison à l'ADN peuvent être conçus  « à façon » pour se lier à un site spécifique dans un locus donné, fournissant ainsi un outil très spécifique de ciblage.

Ségrégation : La séparation des paires d'allèles les uns des autres et leur distribution à des cellules différentes, généralement lors de la méiose et parfois de la mitose.

Silencing : Extinction de la transcription d'un gène.

Tissu somatique : Tout tissu n'appartenant pas à la lignée germinale.

Trait : Un caractère phénotypique d'un organisme.

Transgenèse:  L'utilisation de techniques d'ADN recombinant pour l'introduction d'une information génétique dans des cellules animales ou végétales, et qui mène à la transmission du gène introduit (transgène) aux générations successives.

TALEN (Nucléase facteur de transcription) : Les TALENs sont des enzymes de restriction artificielles produites par fusion d'un domaine de liaison d'un facteur de transcription de type TAL effector à un domaine de clivage de l'ADN.

TALE (Effecteur TAL) : Les TALEs sont des protéines sécrétées par la bactérie Xanthomonas via leur système de sécrétion de type III quand ils infectent différentes espèces végétales. Ces protéines peuvent se lier à des séquences promotrices de la plante hôte et activer l'expression de gènes végétaux qui favorisent l'infection bactérienne. Ils reconnaissent des séquences d'ADN végétaux par le biais d'une séquence répétée centrale constituée d'un nombre variable de répétitions d'environ 34 acides aminés.

Variation somaclonale : Variation génétique résultant de mutations, ou variation épigénétique héritable dans les cellules somatiques de plantes en cours de régénération.